Catégorie : Nouvelles

Renforcement du financement de la PF en Afrique par l’approche de financement basée sur la théorie du changement social (AFBT CS)

Lancée en février 2011 lors de la Conférence Régionale sur la Population, le Développement et la Planification Familiale tenue à Ouagadougou au Burkina Faso et  réunissant en son sein 9 gouvernements des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires techniques et financiers, le partenariat de Ouagadougou est considéré comme l’un des moteurs, levier […]

Réduire les grossesses non désirées en milieu scolaire, quelques autres approches de solutions !

La prolifération anarchique des grossesses non désirées en milieux scolaire devient inquiétante d’année en année malgré les efforts menés pour éradiquer le fléau. Chaque année, plus d’une centaine de jeunes filles tombent enceinte au cours de leur cursus scolaire et ce, malgré les campagnes de sensibilisation orientées vers l’éradication complète du phénomène. A titre d’exemple, […]

LE NOUVEAU PANBPF 2017-2022 DU TOGO A UNE PARTICULARITÉ; UN ENGAGEMENT FORT A L’ENDROIT DES JEUNES.

Renouvelé en 2017 pour un nouveau quinquennat, le nouveau PANBPF 2017-2022 du TOGO a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration de la santé des populations par l’augmentation du taux de prévalence contraceptive moderne chez les femmes en union de 24,4% en 2017 à 35,5% en 2022 au niveau national.

Ce nouveau plan révèle également que la population du Togo est très jeune (51% moins de 19 ans et 60% moins de 24 ans). Le taux de fécondité chez les jeunes de 15-19 ans est très élevé (84 enfants pour 1000) ; 11,9% des jeunes femmes de 15-19 ans et 32,9% des jeunes femmes de 20-24 ans ont au moins déjà un enfant et le taux de grossesses précoces (15 à 19 ans) est de 17,3% et 5% de jeunes (15-19ans) accouchent chaque année.

Pour faire face à tous ces problèmes, bons nombres d’actions ont été prise en compte et budgétisé. Il s’agira principalement d’étendre les services intégrés de PF, de lutte contre le VIH et le sida, de prise en charge des IST chez les jeunes et les adolescents, dans les centres de jeunes et dans la communauté en collaboration avec les autres secteurs (budget alloué 44554781 F CFA) ; faire le Plaidoyer en faveur de l’implication des jeunes dans le plan de mise en œuvre et de suivi du PANB au Togo (budget alloué 322660196 F CFA) ; renforcer les capacités des jeunes pour leur participation active dans le processus de programmation et de budgétisation (budget alloué 14228820 F CFA) ; Organiser les recherches opérationnelles en PF et documenter les cas de succès selon les cibles femmes, jeunes, Hommes, enfant (budget alloué 85297420 F CFA) ; approvisionner tous les points de prestation en produits contraceptifs pour l’offre des services de PF dans les points de prestation des services de PF (budget alloué 9445247 F CFA).

Le budget total du PANBPF 2017-2022 s’élève à 15.302.748.992 et 1.957.585.241 de fonds sera alloué aux actions en faveur des jeunes sans les activités transversales de coordination de suivi et de supervision, soit 12,79%.

Dans le souci d’être impliqué dans la réalisation de ces objectifs, l’Alliance internationale de la Jeunesse pour la Planification Familiale représenté au TOGO par l’Association YOUTHLEAD en collaboration avec les Jeunes Ambassadeurs du TOGO, le ROSCI-SR/PF, ASD AFRIQUE, REJEF TOGO, Association Afrique ma Racine ont organisé la première édition de « la soirée de la contraception » au TOGO le 16/02/2018.

Activité parrainée par le Ministère de la santé et de la protection sociale (qui a procédé au lancement officiel des activités), a vu la participation de plusieurs acteurs jeunes surtout et avait pour objectif principal de promouvoir l’objectif 3 des ODD et mobiliser des acteurs et les jeunes intervenant dans la promotion du SSRAJ/ PF au TOGO en vue de créer une synergie d’action pour la promotion de la SSRAJ/ PF au TOGO à partir de 2018

Photo de famille prise lors de la première édition de la soirée de la contraception.

Réalisé par DZAHINI Kwakutse Elagbe, Président de l’Association YOUTHLEAD-IYAFP TOGO/ JA SR/PF TOGO

La communication pour le changement de comportement (CCC): Une méthode de lutte contre les grossesses en milieu scolaire

La problématique des grossesses précoces en général reste de nos jours un sujet d’actualité et en particulier celles non désirées en milieu scolaire un phénomène inquiétant. Selon un rapport de l’OMS publié en 2012 près de 16 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans accouchent chaque année dans le monde. Ce qui représente 11% […]